There is no time for dust on shadows

 

ensemble (fl, cl, trb, p, vl, a, vcl)

1999-2001

Création à Nanterre, mai 2001

étudiants du conservatoire de Nanterre, dir. G. Lorieux


Dans Description d’Olonne, Jean Christophe Bailly imagine un artiste, Sam, qui construit des œuvres à partir de photos d’ombres reprojetées. La ville imaginée d’Olonne elle même est toute entière la cristallisation de projections, d’échos lointains de souvenirs visuels et  sonores.

Pas de temps à la poussière pour se déposer sur les ombres : il semble bien que l’œuvre de Bailly soit de la même matière que la mémoire, aussi fragile qu’immatérielle.

Cette musique déploie un objet et son ombre, écho inversé, mouvant, insaisissable. Puis cette ombre grandit, acquiert une autonomie, et révèle sa propre essence avant de revenir à son silence.

Partition